Historique

Les débuts
La Révolution tranquille
La fin des années 70

Un nouveau campus

Les débuts

C’est le 9 septembre 1959 que les tous premiers étudiants du Collège St-Jean-Vianney franchissent les portes. Le collège accueille alors une centaine d’élèves, âgés de 15 à 50 ans, qualifiés de « vocations tardives ou semi-tardives ».

De quoi s’agit-il? Une vocation tardive, c’est habituellement quelqu’un qui a interrompu ses études pour diverses raisons – à l’époque, c’était souvent pour aller travailler sur la terre familiale, ou par manque de revenus... – et qui, ressentant l’appel vers la prêtrise, souhaite reprendre ses études en vue d’être accepté au « Grand séminaire » pour devenir prêtre. Tous pensionnaires, ils partagent une intense vie d’équipe et prennent une part active à l’entretien et aux divers services de « la maison ».

Le père Eusèbe Ménard, franciscain, est le fondateur de ce collège hors de l’ordinaire et monsieur Hector Durand en est le cofondateur. M. Durand a donné à la fois son temps, ses bras et sa fortune pour soutenir les œuvres de son ami, le père Ménard.

Pendant quelques années, des pères, des frères et des sœurs des Saints-Apôtres ainsi que des employés vivent au collège, lequel accueille également une maison de retraite et le lieu de célébration de la paroisse Saint-Valérien.

La Révolution tranquille

Après un long moment passé à dispenser le cours classique aux jeunes hommes aspirant à devenir prêtres, le collège offre peu à peu ses cours à quelques religieuses. Quelques années plus tard, alors que la société québécoise est ébranlée par le Concile Vatican II, par la Révolution tranquille et par la réforme de l’éducation qui en découle, le collège est forcé de s’adapter.

Tandis que le système d’éducation québécois se transforme, facilitant l’accès aux écoles secondaires et créant les cégeps, St-Jean-Vianney ouvre ses portes, en 1968, à des étudiants externes inscrits au nouveau cours collégial préuniversitaire, puis à des jeunes filles, internes et externes, inscrites surtout en techniques infirmières. Le collège offre également le secondaire quatre et cinq à un petit groupe d’élèves. À tous ces jeunes, St-Jean-Vianney propose toujours un encadrement pastoral important favorisant le cheminement spirituel et l’engagement social.

La fin des années 70

En 1977, le collège inaugure son cours secondaire complet pour externes seulement, accueillant garçons et filles de la région. Une dizaine d’années plus tard, la situation économique et sociale force la direction à prendre de graves décisions : la résidence étudiante et la section collégiale doivent être fermées.

C’est donc à l’automne 1988 que le Collège St-Jean-Vianney choisit de se concentrer uniquement sur le cours secondaire, sans pour autant oublier ses valeurs fondatrices venues de la tradition chrétienne. Deux ans plus tard, la Société des Saints-Apôtres confie la direction générale à un laïc, tout en assurant une présence continue au sein du conseil d’administration du collège.

Un nouveau campus

Les dix dernières années du Collège ont été marquées par la complétion de son campus, qui comprend aujourd’hui une multitude d’installations sportives et culturelles de haut niveau.

En 2002, la corporation Collège St-Jean-Vianney est créée et devient propriétaire des terrains et bâtiments. Peu après, avec le soutien de l’arrondissement municipal, c’est la fondation du Centre sportif et culturel St-Jean-Vianney et la construction de son aréna.

Suit en 2009 l’ouverture d’un gymnase double de compétition, et à l’automne 2010, celle du stade de soccer intérieur Antony-Carola; à ces installations s’ajoutent, à l’extérieur, des terrains de soccer et football en surface synthétique et des plateaux pour le basketball, le volleyball de plage, etc.

Depuis plus de quinze ans, les agrandissements et réaménagements de l'ensemble des installations se succèdent et permettent d’accueillir un nombre d’élèves sans cesse grandissant, passant de quelques centaines à plus de 1 200. Salles de classe, laboratoires de sciences et d’arts, bibliothèque et auditorium ont été rénovés et sont tous équipés à la fine pointe de la technologie.