Nouvelles


Pédagogie -

Les dépendances, non merci!

La 6e édition de la Semaine de prévention des dépendances a eu lieu du 12 au 16 novembre 2018. C’est avec plaisir que nous avons appris que cette année plutôt que de parler que de toxicomanie, toutes les dépendances pourraient être abordées, un vaste sujet qu’il est important de couvrir. Pour sensibiliser les élèves aux dépendances de toutes sortes, plusieurs kiosques ont été organisés tout au long de la semaine par nos intervenantes jeunesse et nos stagiaires.  

Dès lundi, un kiosque présentait les impacts de la consommation sur la santé humaine. À l’aide d’images et de matériel, les élèves pouvaient voir quels étaient les différents produits utilisés dans la production de drogue dans les usines clandestines (produits nettoyants, détergent à lessive, médicaments, etc.) et leurs effets sur le cerveau et sur le corps humain.

Pour la deuxième journée, le thème abordé était la pression sociale, enjeu important à l’adolescence. Quelles sont les techniques que nous pouvons utiliser pour refuser de consommer dans différentes circonstances? Diverses mises en situation étaient présentées aux élèves qui devaient réfléchir à la manière avec laquelle ils pouvaient résister à la pression.

Mercredi, pour les élèves du 2e cycle, le délicat thème de la pornographie était abordé. Sous forme de « mythes et réalités », différentes questions étaient posées aux élèves pour leur faire réaliser que ce qui est présenté dans la pornographie n’est pas tout à fait conforme à la réalité.

Le kiosque a été très populaire jeudi alors que les thèmes des réseaux sociaux et des jeux vidéo étaient abordés. D’une part, on questionnait les élèves sur les effets possibles de la dépendance aux jeux vidéo/aux réseaux sociaux. D’autre part, on invitait les élèves à estimer le nombre de contenus produits chaque minute sur les réseaux sociaux. 

Finalement, vendredi on s’attaquait aux jeux de hasard. Les élèves devaient choisir 4 symboles, puis lancer les dés et espérer obtenir ces mêmes 4 symboles. Si c’était le cas, ils gagnaient un prix, sinon ils devaient répondre à une question à propos des jeux de hasard. À la fin des deux dîners, aucun élève n’a réussi à prédire correctement les 4 dés. La chance n’a pas été au rendez-vous!

Aux dires de Nathalie Lacroix, intervenante jeunesse, la semaine a été un succès ! Les élèves ont bien participé aux kiosques et les ateliers étaient fort intéressants. 

Pour l’édition 2019, l’équipe d’intervenants a déjà plusieurs idées ! À suivre… 

 

Pour aller plus loin à propos de…

La dépendance aux jeux vidéo 

La dépendance à l’alcool et aux drogues

La dépendance aux réseaux sociaux

La dépendance aux jeux de hasard

La dépendance à la pornographie